Accueil du site de l'ouraline.  
  Copyright | Webmaster | Plan du site | Légal | Liens  

les objets en ouraline et les fabricants de verreries uranifères...
 

Visiter les galeries.
Voir


Visiter la bibliothèque.
Savoir

 

     
         
   

Pichet pour orangeade en cristal émaillé, d'époque NIII.

Pratiquement tous les objets qui ont été fabriqués en verre ou en cristal, l’ont été également en ouraline, et ce, du simple gobelet au service de table complet, du vase à violettes aux immenses centres de tables (epergne en Angleterre), de la plus simple perle aux plus prestigieuses pièces d’apparat.

La découverte de la radioactivité en février 1896 par Henri BECQUEREL (1852-1908), puis du radium, le 21 décembre 1898 par Pierre et Marie CURIE, apporteront à l’ouraline, une aura quasi magique, prétexte à la fabrication d’objets pour le moins insolites, tels que des réservoirs qui enrichissent l'eau en « radium » ou bien encore des aiguiseurs de lames de rasoir…


Sa couleur mystérieuse est à rapprocher de la couleur de l'absinthe et à la fin du XIX° siècle, la « fée verte » sera prétexte à la création d'une multitude d'objets (les verres bien sûr, mais aussi les porte-pelles, les fontaines et les cendriers).

Les plus grands verriers travailleront ce verre unique, le magnifieront et offriront aux collectionneurs (fortunés) de fabuleuses pièces.
Citons pêle-mêle : Émile GALLÉ, René LALIQUE, les frères DAUM, Auguste LEGRAS, Charles SCHNEIDER, Archimede SEGUSO, Heinrich HOFFMANN, André DELATTE, Johan LOETZ, MULLER Frères, Charles CATTEAU.

 

 

 

   
     
   
     
Continuer l'exposé.Pour en savoir plus :
Ouraline: un verre magique, une couleur mystérieuse.
Origine de l'ouraline et du verre uranifère.
Les premières ouralines fabriquées en france.
Les différentes appellations de l'ouraline et du verre uranifère.
Les objets en ouraline et les fabricants de verreries uranifères.
   
           
           
           
      Accueil    
 

 

 
Copyright | Webmaster | Plan du site | Légal | Liens